Jade néphrite

Le nom de « jade » renvoie à deux pierres distinctes que l’on confond souvent : la néphrite (qui est une amphibole) et la jadéite (qui est un pyroxène).
Le jade évoque immanquablement la Chine, mais on trouve de la néphrite dans plusieurs gisements dans le monde. Le jade se caractérise par sa variété de couleurs et d’aspects. Utilisé déjà par les hommes préhistoriques pour la fabrication d’outils, le jade se retrouve effectivement dans différentes cultures sur tous les continents : Asie bien sûr mais aussi Amérique centrale, Europe, Océanie…

Le jade est largement employé en joaillerie, en glyptique mais aussi en ornementation ou pour la marqueterie de pierres dures selon sa qualité. La palette de couleur est en effet très large : vert pomme pour le jade impérial ; vert clair à vert profond pour le jade russe ; blanc immaculé à mauve ou même noir profond…

Il ne doit pas être confondu avec la serpentine, pierre verte plus tendre.
De même, on trouve sur le marché de plus en plus de jade teinté. Le jade blanc, extrêmement rare, est souvent l’objet de contrefaçons. Un prix modeste pour des variétés rares est en général un signal négatif.

Dureté: 6 – 7

Clivage: aucun

Provenance: Colombie Britannique, Russie, Mongolie, etc…

Pour ACHETER du jade néphrite CLIQUER ICI

Jade néphrite sibérien – Russie
Jade néphrite – Colombie Britannique

HAUT de PAGE