Jaspe

Le jaspe est une variété de calcédoine opaque appartenant au groupe des silices. Une fois de plus le terme « jaspe » renvoie à une palette très large de roches. Prisé pour sa dureté ainsi que pour son graphisme et ses couleurs, le jaspe est la pierre emblématique de la marqueterie de pierres dures, de l’ornementation. Il est aussi utilisé en joaillerie et en glyptique pour la réalisation de chevalière, sceaux gravés etc…

Dureté: 6,5-7

Clivage: nul

Provenance: Madagascar, Inde, Brésil, France, Allemagne, Italie…

Pour ACHETER du jaspe CLIQUEZ ICI

Le jaspe de Volterra a été fréquemment utilisé pour la réalisation de fleurs et de coquillages en maquetterie. Il est très difficile de trouver des blocs de grande dimension, ce qui restreint l’usage de ce jaspe à des réalisations de taille modeste. Cette pierre est devenue très rare. Dans notre stock, nous avons des blocs qui vont du blanc pur au jaune Sienne voire brun, avec des dégradés de couleurs très subtils, qui permettent le travail traditionnel de marqueterie. La qualité de ces blocs permettrait également la réalisation de fleurs ou autre objet en volume pour la haute joaillerie.

 

Le Jaspe vert de l’Arno est utilisé en marqueterie de pierres dures pour la réalisation des feuilles de rosier. Sa couleur varie du vert clair au vert foncé tirant sur le brun, ce qui permet de transposer toutes les nuances possibles des feuillages. Nous avons également dans notre stock des blocs qui présentent le même graphisme avec des nuances de gris et de noir pour réaliser les feuilles ombragées. Cette pierre est devenue extrêmement rare.

 

Ce jaspe rouge est très utilisé en marqueterie pour la réalisation de fruits. On le retrouve également sur les meubles du XIXème siècle ornés de pierres dures en relief. Il se présente sous la forme de nodules et morceaux de petite taille, jamais plus gros que le poing. Il est connu en Allemagne sous le nom de jaspe Markgräfler. Il se rapproche du silex, qui est, comme le jaspe, une forme de calcédoine. Il était utilisé dès le Néolithique pour la réalisation d’outils par l’homme de Néanderthal dans la région de la Forêt Noire.
 

Le jaspe léopard peut prendre différentes couleurs: du rouge au jaune en passant par le rose. C’est un jaspe assez commun de nos jours, mais son intérêt réside dans ses différences de couleurs et de graphismes selon sa provenance : Australie, Californie, Inde, Mexique… Il est utilisé pour la réalisation d’objets : sphères, oeufs, cadrans de montres, cabochons pour la bijouterie fantaisie, pierres roulées pour la lithothérapie…

 

Le jaspe mokaïte est sur le marché depuis le milieu des années 1960. On l’utilise pour la réalisation d’objets et en joaillerie. Sa particularité réside dans sa palette de couleurs couleurs très large: blanc, beige jeune, brun, rouge, pourpre, violet foncé…Il permet la réalisation de pièces en glyptique car les nuances de couleurs soulignent le travail de sculpture. Il prend par ailleurs très bien le poli.

 

Le jaspe ruban vert et rouge de Russie est l’un des jaspes les plus connus de l’Oural. Il a été très utilisé sous le règne de Catherine II de Russie dans de nombreux palais de Saint-Pétersbourg pour des panneaux, marqueteries, vases… Il se trouve le plus souvent en blocs de petite taille, mais la qualité de ce jaspe permet aisément d’en couper des tranches fines. C’est une pierre très rare sur le marché aujourd’hui, ce qui en fait une matière prisée pour réaliser des boîtes, socles ou autres objets nécessitant un placage de pierre dure.

 

Le jaspe vert et rouge de Madagascar est aussi nommé jaspe héliotrope ou jaspe sanguin. C’est l’une des pierres phares de la glyptique. Très populaire pour la réalisation de bagues et chevalières gravées ou encore de scènes religieuses, le jaspe héliotrope a également reçu l’appellation de «pierre des martyrs» chez les Chrétiens car les tâches rouges vifs étaient associées au sang du Christ.

 

Le jaspe océan de Madagascar est connu des minéralogistes sous le nom générique de jaspe orbiculaire. Il illustre parfaitement la variété du jaspe qui se cache même sous un même nom. Le jaspe océan peut ainsi se présenter sous forme quasi cristallisée avec des petites géodes ou massif, avec des couleurs tranchées que seule la nature ose associer.

 

Le jaspe pistache d’Inde se nomme aussi enjolite ou «fruit jasper» Ses couleurs chatoyantes en font une pierre de prédilection pour la réalisation de cabochons en bijouterie fantaisie.

 

HAUT de PAGE