Sugilite – Richtérite – Manganèse

La sugilite appartient à la famille des silicates et elle doit sa couleur violette au manganèse. Découverte en premier lieu au Japon en 1944 sous la forme de petits cristaux, elle est pour ainsi dire redécouverte en Afrique du Sud en 1979 dans une mine de manganèse. La variété sud africaine se caractérise en effet par sa grande beauté, bien qu’elle soit exploitée de façon limitée. Les veines de sugilite apparaissent en bandes dans la gangue de jaspe et manganèse, si bien que la sugilite n’est pas utilisée pour des objets volumineux. Certaines qualités, appelées «sugilite gel» sont presque transparentes et sont alors très prisées en haute joaillerie pour la réalisation de cabochons et de plaquettes. Les qualités opaques sont utilisées pour des cadrans de montres, cabochons etc…La sugilite est aussi très prisée des collectionneurs, surtout quand elle contient des veines de richtérite, qui est un silicate de couleur bleue. Se dessinent alors des fresques aux couleurs étonnantes associant le violet, le bleu et le rouge.

Dureté: 6

Clivage: imparfait

Provenance: Afrique du Sud, Australie, Inde

Pour ACHETER de la sugilite et richtérite CLIQUEZ ICI

Sugilite et Manganèse – Afrique du Sud
Sugilite, manganèse et jaspe – Afrique du Sud
Sugilite – Afrique du Sud
Sugilite – Afrique du Sud
Sugilite – Afrique du Sud
Sugilite gel – Afrique du Sud
Sugilite et Manganèse – Afrique du Sud
Richtérite, sugilite et manganèse – Afrique du Sud
Veine de richtérite dans le manganèse – Afrique du Sud
Richtérite – Afrique du Sud
Richtérite – Afrique du Sud

HAUT de PAGE